A.P.A.E.I. L’Association des Parents et Amis d’Enfants Inadaptés

FOYER_J_VASNIERCe mouvement associatif s'est créé pour développer une politique de solidarité à l’intention des familles des handicapés et des personnes handicapées, plus spécifiquement celles atteintes d’un handicap mental. C’est au congrès de Brest en Mai 1989 qu’il a été proclamé solennellement :« personnes handicapées, citoyens à part entière ». Des parents et des amis déterminés ont milité activement chacun

à la mesure de ses moyens et de ses disponibilités pour la réussite de ce projet.

Des professionnels sociaux et de la santé se sont totalement investis auprès des parents en leur prodiguant des conseils dans le respect des orientations arrêtées par l’association. Les collectivités locales, départementales et régionales, les administrations, des organismes et des entreprises privées ont apporté leurs concours pour la mise en place de l’association.

L’APAEI s’est fixée pour objectifs : Apporter aux personnes handicapées mentales et aux familles ayant un enfant, adolescent ou adulte handicapé mental, l’appui moral et matériel dont elles ont besoin, de développer entre elles un esprit d’entraide et de solidarité et de les amener à participer activement à la vie associative

Mettre en œuvre tous les moyens nécessaires au meilleur développement moral, physique ou intellectuel des personnes handicapées mentales ; de promouvoir, de gérer, si nécessaire, tous établissements et services indispensables pour favoriser leur plein épanouissement, par l’éducation, la formation, l’exercice d’une activité professionnelle pouvant générer une activité commerciale, l’hébergement, l’insertion sociale et professionnelle, l’organisation de leurs loisirs. Défendre les intérêts moraux, matériels et financiers de ces personnes handicapées mentales auprès des élus, des pouvoirs publics, des commissions, des autorités de tutelle, etc…

Informer régulièrement les élus, les autorités et les médias : organiser toute manifestation. Etablir sur le plan local des liaisons avec les autres organismes, associations et établissements d’enseignement, qui œuvrent en faveur des personnes handicapées, quelle que soit la nature du handicap. L’APAEI de la Côte Fleurie regroupe 361 adhérents. Le conseil d’administration est composée de 25 membres, le président est obligatoirement un parent de personne handicapée. Plus de 530 salariés travaillent dans les différents établissements de notre région :

Le siège social avec son service de placement familial à Dives sur Mer ; l’institut médico-éducatif à Pont l’Evêque (IME) ; la maison d’accueil spécialisée à Dozulé (MAS) ; les centres d’aide par le travail de Dozulé et de Troan(CAT) ; le foyer J. Vasnier de Dozulé ; le service d’activités de jour et d ‘hébergement de Troarn ; les appartements et résidences de Dives sur Mer,Dozulé et Troarn.

Le Foyer Jean Vasnier

Situé au 17, rue Emile Nicol, le Foyer Jean Vasnier a été créé en 1972 et complètement rénové en 2002. Il accueille 58 personnes déficientes mentales (17 femmes et 41 hommes), âgées de 21 à 59 ans et travaillant en C.A.T

La mission du Foyer Jean Vasnier est d’accompagner ces différentes personnes dans les actes de la vie quotidienne, de développer leur autonomie, de favoriser l’ouverture vers le monde extérieur… Le Personnel est constitué de 24 professionnels : direction (2), équipe éducative et d’animation (15), infirmière (0.5), équipe administrative , équipe technique , veilleur de nuit. Les services de restauration et d’entretien des locaux sont assurés par des entreprises indépendantes de l’Association.

La Résidence « La Piéride »

Situé au 5, bis place des Commandos de Marine, cet établissement a ouvert ses portes le 24 février 1999 et permet d’accueillir 12 personnes en appartement (7 femmes et 5 hommes).

Sa mission est d’accompagner des personnes dans les actes de la vie quotidienne, gérer leur temps libre avec une action menée plus particulièrement sur le développement de leur autonomie et favoriser l’ouverture vers le monde extérieur… La Piéride est une résidence locative (HPE 14) où chaque résident loue un appartement très confortable comprenant cuisine, salle de bain, salle à manger et chambre à coucher leur donnant la possibilité d’accéder à une certaine forme d’indépendance. Le suivi éducatif est fonction du niveau de leur handicap.

Au sein de la structure, des parties communes permettent de prendre des repas, de faire des activités intérieures (ateliers de dessin, informatique, lecture, écriture, cuisine, etc…), et de se retrouver dans le salon (télévision). Certaines personnes profitent de la vie associative Dozuléenne pour pratiquer le dessin, le tennis de table, la batterie. Les promenades à pied, la pêche, la pratique du cerf-volant sont assurées par les éducateurs et sont également très appréciées. Le personnel de la résidence comprend une gardienne, deux éducatrices et un éducateur. La direction et les services administratifs sont au siège social.

Maison d’Aide et de Soins (M.A.S)

Située au 13, avenue Georges Landry, la Maison d’Aide et de Soins constitue une véritable unité de vie et a obtenu son agrément en 1979. Elle accueille 30 personnes, 27 internes et 3 externes, handicapées adultes (hommes/femmes) qui n’ont pu acquérir un minimum d’autonomie et dont l’état requiert une surveillance médicale et des soins constants. L’établissement fonctionne 365 jours. Sa mission est d’assurer de manière constante l’hébergement, les soins médicaux et paramédicaux, les aides à la vie courante, les soins d’entretien nécessités par l’état de dépendance de ces personnes . Des activités de vie sociale, en particulier d’occupation et d’animation, permettent de préserver et d’améliorer les acquis mais également de prévenir les régressions.

C’est ainsi qu’en fonction de leurs besoins individuels, de leurs capacités et de leurs centres d’intérêts, les adultes participent à des activités sportives et culturelles adaptées dans l’établissement et en dehors (gymnastique, relaxation, équitation, piscine, marche, atelier bois, atelier cuisine, ludothèque, cinéma, musique, spectacles…) Les équipements sont conçus spécialement pour les personnes handicapées. L’hébergement est structuré en trois pavillons disposant chacun d’une salle de vie, d’une « kitchenette » et de chambres individuelles pour la plupart. Afin d’assurer l’accompagnement des résidents de la Maison d’Accueil Spécialisée, une équipe pluridisciplinaire de 33 salariés intervient chaque jour. Elle est constituée de professionnels aide-médico-psychologues, d’aide-soignants, de 2 infirmiers, d’un médecin psychiatre, d’une psychologue, de personnels administratifs et généraux et d’une équipe de direction. Les objectifs de cet établissement sont : l’intégration la plus complète possible de la personne accueillie, l’ autonomie la plus durable et le bien-être permanent mental et social.

Centre d’Aide par le Travail (C.A.T)

Situé au 31, rue Georges Landry, le C.A.T de Dozulé/Dives sur Mer accueille 155 travailleurs handicapés.

L’encadrement est constitué de 34 salariés. Le C.A.T. a une double vocation : l’insertion sociale et professionnelle de personnes handicapées de 20 à 60 ans. Celles-ci sont orientées par la CO.T.O.REP. (commission d’orientation et de reclassement professionnel) et présentent un taux d’invalidité permanent égal ou supérieur à 80%. Cette structure doit permettre d’apporter aux personnes handicapées mentales et aux familles l’appui moral et matériel dont elles ont besoin et de développer entre elles un esprit d’entraide et de solidarité afin de les amener à participer activement à la vie associative. Les activités mises en place comprennent une formation technique, un maintien des acquis scolaires, un appui médico-infirmier et psychologique et des actions éducatives et sociales visant l’autonomie, la promotion personnelle et l’épanouissement.

Les activités techniques :

- le conditionnement
- la fabrication de palettes
- le broyage plastique, déconstruction
- mécano-soudure
- câblage, montage électrique
- soudure électrique et soudure ultrason
- routage, travaux à façon
- services aux entreprises

La clientèle est essentiellement locale et régionale.